Témoignage: Mission de Prospection: 9-10 Février 2017

Share on LinkedInShare on Facebook

11 Feb 2017 – Le département d’Appui aux Entreprises de la French Chamber a organisé une mission de prospection pour Assistance Formation Conseil (AFC), du 9 au 10 février 2017. Cette mission avait pour but de vérifier l’opportunité de délivrer un service de représentation fiscale en Asie du Sud-Est. Philippe Talon, Directeur de Assistance Conseil Formation, évoque sa prospection à Singapour avec la French Chamber.

 

Découvrez le service Mission Prospection de la French Chamber Singapore ici


[EN] – The French Chamber’s Business Support Department organised a prospection mission for Assistance Formation Conseil (AFC), from 9 to 10 February 2017. This mission set out to explore the opportunity of delivering a fiscal representation service in Southeast Asia. Philippe Talon, Director of Assistance Conseil Formation, discusses how this prospection mission with the French Chamber in Singapore took place (in French).

 

Find out more about our Prospection and Business Development Mission services here


Qu’est-ce qui vous a conduit à vouloir approcher le marché de l’Asie du Sud-Est?

Mon entreprise de représentation fiscale travaille exclusivement à 100% à l’export presque totalement en dehors de l’Europe. L’Asie du Sud-Est est un groupe de pays avec un fort dynamisme commercial vers l’Europe et la France ; pour ces raisons ces entreprises exportatrices ont besoin d’un numéro de TVA pour faciliter et professionnaliser leur business (vente, dédouanement, stockage, etc).

Que recherchiez-vous précisément? (identification distributeur/client…)

Je recherche des exportateurs et/ou importateurs Singapouriens qui se concentrent leurs actions commerciales vers la France et l’Europe. Je recherche aussi des vendeurs Singapouriens sur les places de marché européennes (Amazon, Ebay, etc) ; ces entreprises ont l’obligation d’acquitter la TVA françaises / européenne lors des ventes en Europe.

Comment avez-vous approché la Chambre de Commerce de Singapour? (via une chambre de commerce en France, en direct….)

J’ai contacté la Chambre de Commerce de Singapour avec un cahier des charges précis déjà utilisé avec d’autre Chambres de Commerce en Asie : très rapidement, la faisabilité de mon projet était confirmée.

Comment s’est préparée et réalisée votre mission à Singapour? (critères : cahier des charges, liste des prospects transmis, accompagnement aux RDV, gestion logistique…)

Un cahier des charges précis permet à la Chambre de Commerce d’être efficace dans la préparation de la mission. De plus, une liste de prospects a été validée en amont ; ce qui a permis à la  Chambre de Commerce de Singapour de faire jouer son savoir-faire et travailler son réseau efficacement : un rendez-vous commercial doit être gagnant/gagnant.

Votre mission a-t-elle porté ses fruits? Avez-vous identifié un distributeur / clients / fournisseur à Singapour? dans la région?

Oui, en deux jours, nous avons testé un réseau de prescripteurs pour vérifier le marché et l’environnement légal et juridique singapourien. Je vais préparer une deuxième mission avec la Chambre de Commerce de Singapour plus longue en ciblant directement mes clients potentiels.

 

Témoignage donné par Philippe Talon, Directeur, Assistance Formation Conseil

 


 

Share on LinkedInShare on Facebook